barrerougelongue

logo la Vulg

… au ser­vice de vos
pro­jets
barrerouge

  • EXPO_Bulle.jpg
  • IMG_6186.jpg
  • 20160310_112152.jpg
  • CIMG0047.jpg
  • DSC_0306.jpg
  • ensilage_de_maïs.jpg
  • IMG_5396_k.jpg
  • IMG_5567.jpg
  • _MOS8355.jpg
  • FB_Höhi_Ueberstorf__02_05_2011_-_7_-__BH.jpg
  • _MOS8502.jpg
  • marche_concours_C4_MCB_0833.jpg
  • IMG_6194.jpg
  • DSC_2814.jpg
  • IMG_6684.jpg
  • 2015_05_18_Rechthalten_Hubert_Jenny_03.jpg

Réus­sir ses cul­tures sans her­bi­cides ne com­mence pas avec le sarclage

Con­cerne toutes les cultures

L’expérience dans l’agriculture biologique mon­tre que 3 fac­teurs con­tribuent forte­ment à la réus­site des sar­clées sans her­bi­cide : le développe­ment juvénile rapide, le faux semis et le pas­sage à l’aveugle.

Le développe­ment juvénile

Pour un développe­ment rapide, les con­di­tions de semis doivent être opti­males. Dans nos régions, des semis tardifs s’avèrent sou­vent plus con­cur­ren­tiels.

Le faux semis

Le but du faux semis est de réduire le stock grainier dans les pre­miers cen­timètres du sol et ainsi la pres­sion des adven­tices durant la phase de démar­rage. Pour cela, il est con­seiller de pré­parer un lit de semences régulier, idéale­ment 2 à 4 semaines avant la date de semis du maïs, et de bien rap­puyer le sol afin de stim­uler la ger­mi­na­tion des adven­tices. Passez ensuite une herse étrille sur des adven­tices au stade 2 à 4 feuilles ou une herse, mais de manière très super­fi­cielle pour ne pas faire remon­ter trop de nou­velles graines.

Ce procédé peut être répété selon la date de semis prévue. Le dernier faux semis devrait se faire idéale­ment 5 à 7 jours avant le semis. Ainsi, une dernière vague d’adventices peut être détru­ite lors de la pré­pa­ra­tion finale du lit de semences.

destruction semis avec herse trilleDestruc­tion du faux semis avec herse étrille

Pas­sage à l’aveugle (désherbage en prélevée)

C’est une option intéres­sante pour détru­ire les adven­tices au stade fil blanc, lorsque les con­di­tions le permettent.

Un désherbage mécanique en prélevée peut être fait sur toutes les cul­tures à l’exception du colza.

Ce pas­sage s’avère sou­vent très effi­cace (100% de destruc­tion des adven­tices au stade fil blanc). Une par­celle récem­ment semée paraît « pro­pre » seule­ment parce que les adven­tices n’ont pas encore levé. Les agricul­teurs expéri­men­tés affir­ment qu’il ne faut pas se laisser avoir et aller remuer le sol pour con­stater que les adven­tices sont belles et bien là.

passage_à_laveugle.jpg
Le pas­sage à l’aveugle est très effi­cace pour détru­ire les adven­tices en ger­mi­na­tion. En plus, il est générale­ment pos­si­ble de rouler « encore » assez vite.

Lorsque les adven­tices sor­tent, il est sou­vent trop tard pour inter­venir à cause du risque de dégâts à la cul­ture. Pour ne pas abimer la cul­ture en ger­mi­na­tion, il faut inter­venir tôt, au plus tard quand le germe est à 2 cm de la surface.

stade_culture.jpg
Véri­fiez le stade de la cul­ture avant le pas­sage. Le germe doit être à au moins 2 cm de la sur­face.

Le désherbage en prélevée se fait avec des out­ils tra­vail­lant toute la sur­face : herse étrille, houe rota­tive ou étrille rota­tive. Il est néces­saire de tra­vailler de manière super­fi­cielle : véri­fiez après quelques mètres que la cul­ture en ger­mi­na­tion ne soit pas touchée.

Cliquez ici pour vision­ner la vidéo de pas­sage à l’aveugle.


Cul­ture du maïs

Désherbage pré­coce du maïs

Le maïs est frag­ile lorsqu’il pointe. Cepen­dant, dès le stade 2 feuilles, il est pos­si­ble de faire un pas­sage, de préférence avec la houe rota­tive, ne cau­sant aucun dom­mage sig­ni­fi­catif au maïs. Avec la herse étrille et la rotoétrille, il s’agit d’être vig­i­lant et d’adapter l’agressivité (vitesse, pro­fondeur et incli­nai­son des dents) car le maïs ne sup­porte pas le recou­vre­ment. Au stade 2 feuilles, la tige de maïs est encore très sou­ple. Avec la herse étrille, il est con­seillé de faire un pas­sage en diag­o­nale pour lim­iter les chemins préféren­tiels des dents.

houe_rotative.jpg

La houe rota­tive est l’outil le plus doux pour la cul­ture avec une bonne effi­cac­ité sur des adven­tices jeunes (fil blanc – 2 f)

Utiliser les out­ils indépen­dants de la ligne per­met de désher­ber sur le rang. Ces out­ils sont d’autant plus effi­caces que les adven­tices sont peu dévelop­pées pdf (tableau 1) (189 KB) . Il faut inter­venir le plus tôt pos­si­ble, mais tou­jours sur une par­celle ressuyée. Idéale­ment, 1 à 2 jours ensoleil­lés et chauds après le pas­sage des machines sont à prévoir ce qui rend les fenêtres d’intervention sou­vent très courtes.

Dès le stade 4 feuilles, il est pos­si­ble d’intervenir avec une sar­cleuse à socs ou une sar­cleuse étoile réglée pour le début­tage. Le sar­clage présente l’avantage de détru­ire les mau­vaises herbes dévelop­pées, mais seule­ment dans l’inter-rang. Pour attein­dre les adven­tices sur le rang on peut équiper la sar­cleuse de doigts de Kresse ou faire des légers but­tages aussi tôt que pos­si­ble pour cou­vrir ces adventices.


Cul­ture de tournesol

Désherbage pré­coce du tournesol

Au stade cotylé­don, le tour­nesol est frag­ile. Pour lut­ter con­tre les adven­tices le plus tôt pos­si­ble, y com­pris sur la ligne, la houe rota­tive est l’outil qui cause le moins de dégâts à la cul­ture. Par con­tre, elle n’est effi­cace que sur les adven­tices très jeunes (fil blanc à 2 feuilles). Dès le stade 1ère paire de feuilles (CD 12), il est pos­si­ble d’intervenir avec les out­ils de types herse étrille ou étrille rota­tive de manière peu agres­sive (tableau 1).

stade_cotylédon.png

Le stade cotylé­don est frag­ile. Les out­ils tra­vail­lant en pleine sur­face doivent être réglés de manière peu agressive.

Le sar­clage présente l’avantage de détru­ire les mau­vaises herbes dévelop­pées, mais seule­ment dans l’inter-rang. Dès le stade CD 12, inter­venir avec une sar­cleuse à soc ou une sar­cleuse étoile réglée pour le débuttage.

Cliquez ici pour vision­ner la vidéo sur le désherbage pré­coce du tournesol.

Con­di­tions : n’intervenir que sur des par­celles ressuyées. Idéale­ment, il faudrait 1 à 2 jours ensoleil­lés et chauds après le pas­sage des machines pour que les adven­tices arrachées sèchent à la surface.

A quoi faut-​il faire atten­tion : une inter­ven­tion en postlevée pré­coce présente moins de risques dans une cul­ture qui a levé de manière régulière et en absence de grosses mottes. Il faut à tout prix éviter de recou­vrir les jeunes plan­tules. Inter­venez pen­dant les heures chaudes, lorsque les plantes sont plus souples.

Com­ment garder la ligne le plus pro­pre pos­si­ble ? Pour dimin­uer la pres­sion des adven­tices sur la ligne, inter­venez tôt sur des adven­tices encore peu enrac­inées. En effet, les out­ils indépen­dants du rang (houe rota­tive, herse étrille, rotoétrille) sont peu effi­caces con­tre les adven­tices dévelop­pées pdf (voir tableau) (189 KB) .

Il est pos­si­ble de passer la sar­cleuse à socs équipée de doigts déjà au stade CD 12, pour élim­iner par­tielle­ment les adven­tices sur la ligne. Dès que les tour­nesols atteignent 1520 cm de haut, il est pos­si­ble de faire des légers but­tages pour cou­vrir les adven­tices sur la ligne. Outre l’étouffement des mau­vaises herbes restantes, le but­tage aug­mente égale­ment la résis­tance à la verse et favorise la for­ma­tion de radicelles.


Con­cerne toutes les cultures

Com­ment garder la ligne le plus pro­pre possible ?

Pour dimin­uer la pres­sion des adven­tices sur la ligne, inter­venir tôt sur des adven­tices encore peu enrac­inées. En effet, les out­ils indépen­dants du rang (houe rota­tive, herse étrille, rotoétrille) sont peu effi­caces con­tre les adven­tices dévelop­pées pdf (voir tableau) (189 KB) .

Lors des sar­clages, il est pos­si­ble d’éliminer par­tielle­ment les adven­tices sur la ligne grâce aux doigts mon­trés sur les sar­cleuses à soc. Cepen­dant, les mau­vaises herbes ne doivent pas être trop enrac­inées. Un dernier moyen con­siste à les cou­vrir grâce au but­tage (sar­cleuse étoile ou sar­cleuse équipée de tôles but­teur) tant qu’elles ne sont pas trop grandes.

Imprimer E-​mail