barrerougelongue

logo la Vulg

… au ser­vice de vos
pro­jets
barrerouge

  • CIMG0047.jpg
  • EXPO_Bulle.jpg
  • ensilage_de_maïs.jpg
  • IMG_6186.jpg
  • 20160310_112152.jpg
  • DSC_0306.jpg
  • IMG_5567.jpg
  • IMG_5396_k.jpg
  • _MOS8502.jpg
  • 2015_05_18_Rechthalten_Hubert_Jenny_03.jpg
  • marche_concours_C4_MCB_0833.jpg
  • DSC_2814.jpg
  • FB_Höhi_Ueberstorf__02_05_2011_-_7_-__BH.jpg
  • IMG_6684.jpg
  • IMG_6194.jpg
  • _MOS8355.jpg

Actu­al­ité sur la nou­velle régle­men­ta­tion des sys­tèmes de freinage

Pour rap­pel, la régle­men­ta­tion européenne « EU 1672013 » impose depuis le 1er jan­vier 2018 d’équiper les tracteurs de freins à deux con­duites. Depuis le 1er mai 2019, cette règle s’applique aussi aux remorques. Une mod­i­fi­ca­tion au niveau de la force de freinage est aussi inter­v­enue. Ces nou­velles règles ont été adop­tées par la Suisse également.

Con­crète­ment, quels véhicules et remorques sont con­cernés par cette réglementation ?

Ce sont tous les tracteurs importés en Suisse ou con­stru­its après le 1er jan­vier 2018 et toutes les remorques importées ou con­stru­ites après le 1er mai 2019 qui doivent respecter cette législation.

A con­trario, les anciens tracteurs ou anci­ennes remorques ne sont pas concernés.

Quels sys­tèmes sont admis par cette réglementation ?

De prime abord, les sys­tèmes pneu­ma­tiques EU tels qu’ils étaient con­nus jusqu’à main­tenant sont admis et des sys­tèmes hydrauliques à dou­ble con­duite auraient dû l’être aussi. Cepen­dant, durant l’été, après con­stata­tion de cer­tains défauts de sécu­rité sur les sys­tèmes hydrauliques à dou­ble cir­cuit, aucune homolo­ga­tion de tels sys­tèmes n’a été délivrée. En effet, ces sys­tèmes sont bien con­formes à la nou­velle régle­men­ta­tion européenne mais présen­tent des lacunes en matière de sécu­rité lors de leur util­i­sa­tion sur le terrain.

Quels sont tech­nique­ment ces prob­lèmes de sécurité ?

Pour com­pren­dre d’où vien­nent ces prob­lèmes, il faut com­mencer par la base.

Un sys­tème pneu­ma­tique à dou­ble con­duite com­prend une con­duite rouge qui assure une ali­men­ta­tion en énergie per­ma­nente vers la remorque et une con­duite jaune qui per­met d’actionner les freins.

Pour les sys­tèmes hydrauliques à dou­ble con­duite, le fonc­tion­nement n’est pas iden­tique. Une con­duite per­met l’alimentation en énergie vers les freins et en même temps l’actionnement de ceux-​ci. Quant à la deux­ième, elle rem­plit unique­ment la fonc­tion de con­duite de sécu­rité (per­met de freiner la remorque en cas d’arrachage). Dès lors, nous voyons donc arriver la faille de sécu­rité. Le réser­voir de la remorque peut se trou­ver en déficit de pres­sion et dès lors le temps de réac­tion et la force de freinage opti­male ne sont plus garantis.

Vers quel sys­tème s’orienter si vous devez investir ?

Actuelle­ment, il est con­seillé, lors de l’achat d’un nou­veau tracteur, de pren­dre une con­fig­u­ra­tion pneu­ma­tique à deux con­duites et de faire installer un sys­tème hydraulique à une seule con­duite afin de pou­voir y accrocher d’anciennes remorques. Atten­tion toute­fois aux risques liés à la dif­férence de force de freinage entre les anci­ennes remorques et les nou­veaux tracteurs. Un risque de se faire pousser n’est pas à exclure.

Con­cer­nant l’achat de nou­velles remorques, les sys­tèmes pneu­ma­tiques à 2 con­duites s’imposent clairement.

Que faire si des nou­velles remorques sont achetées et qu’aucun nou­veau tracteur n’est présent sur l’exploitation ?

Le post-​équipement d’un tracteur avec un sys­tème pneu­ma­tique à dou­ble con­duite est pos­si­ble. Cela implique un investisse­ment qui n’est pas à nég­liger (de 5000.- à 7500.-CHF)

Lors d’un nou­vel achat ou d’un équipement ultérieur, vous devez vous deman­der s’il est pos­si­ble de passer au Duo­matic, c’est-à-dire au rac­cord rapide des tuyaux à air. Ce type de rac­corde­ment à joint plat, pro­tégé con­tre la pous­sière, s’est avéré très fiable et néces­site peu d’entretien. Lors de l’achat d’une remorque d’occasion, il faut s’assurer qu’elle a été con­stru­ite en Suisse ou importée avant le pre­mier mai 2019. Dans le cas con­traire, vous tombez dans la nou­velle réglementation.

Samuel Rein­hard et Mar­tin Haeberli

Mots-​clés: Sys­tèmes de freinage

Imprimer E-​mail