barrerougelongue

logo la Vulg

… au ser­vice de vos
pro­jets
barrerouge

  • 20160310_112152.jpg
  • ensilage_de_maïs.jpg
  • IMG_6186.jpg
  • IMG_5396_k.jpg
  • DSC_0306.jpg
  • EXPO_Bulle.jpg
  • CIMG0047.jpg
  • IMG_5567.jpg
  • marche_concours_C4_MCB_0833.jpg
  • FB_Höhi_Ueberstorf__02_05_2011_-_7_-__BH.jpg
  • _MOS8502.jpg
  • 2015_05_18_Rechthalten_Hubert_Jenny_03.jpg
  • IMG_6194.jpg
  • IMG_6684.jpg
  • _MOS8355.jpg
  • DSC_2814.jpg

Economisez 20 à 30% de votre carburant !

On parle sou­vent de con­duite économique dans le monde auto­mo­bile mais plus rarement dans le monde du machin­isme agricole.

Quand on sait qu’un tracteur de 70 kw (95 CV) con­somme en moyenne l’équivalent de 13.80 CHF par heure d’utilisation ce qui représente env­i­ron 40% des coûts totaux, il devient dès lors intéres­sant de se poser la ques­tion sur le poten­tiel d’économie. Quels sont les prin­ci­paux fac­teurs pou­vant influ­encer cette consommation ?

Régime moteur et entretien

  • Tout comme dans le domaine auto­mo­bile, le régime du moteur lors de la con­duite va grande­ment influ­encer la con­som­ma­tion. Tra­vailler avec un régime moteur adapté va per­me­t­tre d’économiser du car­bu­rant mais aussi de réduire l’usure du moteur.
  • Un moteur entretenu per­met un bon appro­vi­sion­nement en air des cylin­dres, une injec­tion de car­bu­rant au bon moment et en quan­tité opti­male. Tous ces élé­ments per­me­t­tent d’obtenir un bon rap­port entre con­som­ma­tion et puis­sance fournie. Il faut donc changer les fil­tres, régler les injecteurs et la pompe d’injection, régler les soupa­pes etc.

Aspects tech­niques

  • La pres­sion des pneus peut grande­ment influ­encer la con­som­ma­tion. Faites l’expérience avec un vélo : pneus sous gon­flés sur une route ou sur gon­flés sur un chemin ten­dre. Vous allez ressen­tir le besoin sup­plé­men­taire en énergie.
  • Les pièces d’usure changées tar­di­ve­ment vont de la même manière deman­der un effort sup­plé­men­taire lors du tra­vail du sol, pareil pour l’aiguisage des couteaux dans la chaîne de récolte des fourrages.
  • Le pati­nage est une source impor­tante de perte d’énergie. Afin de lim­iter le pati­nage, il est pri­mor­dial de lester cor­recte­ment son con­voi en fonc­tion des machines accou­plées et des travaux réal­isés. La manière d’accoupler la machine va aussi grande­ment influ­encer l’adhérence du tracteur sur le sol. La con­ver­gence du troisième point tout comme l’horizontalité de la machine ou l’utilisation du con­trôle d’effort sont des fac­teurs qui doivent être maitrisés pour une meilleure productivité.

En tra­vail­lant de manière pré­cise et réfléchie, vous pour­rez facile­ment réduire votre con­som­ma­tion. Le poten­tiel d’économie se situe entre 20 et 30% ce qui n’est pas négligeable.

Il s’agit là que d’une série de mesures, nous nous tenons à votre dis­po­si­tion pour plus d’informations.

Samuel Rein­hard

Mots-​clés: pro­duc­tion végétal/​Pflanzenbau, Car­bu­rant

Imprimer E-​mail